Quelle que soit la raison du séjour, chacun est tenu de souscrire une assurance étrangère en France pour bénéficier des mêmes droits que les Français. Cependant, il faut veiller à faire correspondre la catégorie d’assurance à son statut particulier afin de ne pas être surpris.

Assurance maladie sécurité sociale

Pour ceux qui débarquent en France, ils sont obligés de bien organiser leur voyage en préparant une check-list comportant les différentes démarches inévitables. Parmi cela, il y a l’assurance maladie et sécurité sociale. En effet, il est primordial de souscrire une assurance maladie pour pouvoir séjournez en France, même pour quelque temps seulement. Cette dernière sociale assurera la sécurité des voyageurs en cas de maladie ou d’accident pendant leur séjour en Hexagone.

Sujet a lire : Vacances au Canada : activités à faire au pays à la feuille d'érable

Assurance maladie complémentaire

Les accidents et les maladies peuvent survenir à tout moment, d’où l’importance de l’assurance étrangère en France. Une telle sécurité vous permet de profiter de votre séjour en toute sérénité et d’éviter les déséquilibres budgétaires qui pourraient survenir en cas de sinistre.

L’assurance maladie de la sécurité sociale couvre une assurance maladie complémentaire, qui ne couvre pas tous vos frais de santé. La souscription à une assurance maladie complémentaire devient donc une assurance indispensable pour éviter de subir des coûts trop élevés pour votre budget.

Lire également : Les différentes raisons de passer ses prochaines vacances en Bolivie

Il est fortement recommandé aux étrangers résidant en France de souscrire à cette assurance. L’adhésion se fait auprès d’une société d’assurance comme santors, d’une banque ou d’une institution de prévoyance. Ces derniers sont généralement abordés par les assurés.

Les garanties incluses dans l’assurance maladie complémentaire varient selon les contrats. Celles-ci incluent le remboursement de la partie des dépenses de santé qui ne sont pas couvertes par l’assurance maladie ou «frais d’utilisation» en termes techniques. Cette assurance complémentaire couvre également certaines prestations non couvertes par votre assurance maladie. Il s’agit notamment de certains médicaments et vaccins classés comme «non remboursables» et de l’ostéopathie.

Si les frais d’adhésion peuvent ou non être gratuits, selon l’organisme d’assurance, notez que les primes varient en fonction de plusieurs paramètres. Cela concerne principalement le niveau d’assurance, l’âge et le statut de l’assuré, ses revenus et éventuellement son lieu de résidence.

Assurance visiteur en France

Les personnes qui voyagent moins de 90 jours reçoivent un visa de court séjour appelé «visa Schengen». Ils doivent souscrire une assurance visa Schengen qui les couvre lors de leurs déplacements en France. Ainsi, en cas de maladie, d’accident ou d’hospitalisation, l’étranger bénéficie d’une garantie qui couvre l’ensemble de ses frais de santé. Cette assurance fait également partie des conditions d’obtention de ce fameux visa, qui vous dispense de la nécessité d’obtenir un certificat d’admission.

 

Pour obtenir une assurance visa Schengen, contactez le consulat français de votre pays d’origine. Vous devrez préparer des pièces justificatives, telles que les conditions d’hébergement, les raisons de votre séjour et l’assurance voyage qui vous couvre. Ensuite, vous devez effectuer quelques formalités avant de l’obtenir.

 

Cette assurance couvre principalement les soins médicaux et hospitaliers d’urgence, qui restent limités à 30 000 euros par bénéficiaire, le transport médical sur place et, le cas échéant, le rapatriement à frais réels vers le pays d’origine.