Comme pour les voitures, il existe de nombreuses raisons, dont certaines sont bonnes, d’opter pour un vélo d’occasionBien entendu, l’aspect financier n’est souvent pas anodin. Il existe des modèles d’entrée de gamme bon marché dans les magasins de bricolage et les supermarchés. Cependant, le prix bas n’est généralement pas une coïncidence, ces offres ne contiennent généralement pas de composants particulièrement de haute qualité. Dans certaines circonstances, cela peut entraîner des coûts en temps réel, par exemple parce que quelque chose se casse ou s’use rapidement. Pour un modèle milieu de gamme, il faut prévoir au moins 700 euros environ dans un magasin de vélos. Maintenant, cela dépend de l’intensité et de la manière dont le vélo doit être utilisé. Pour de courts trajets occasionnels ou comme deuxième vélo, un modèle pas cher peut être tout à fait suffisant. En cas d’utilisation plus intensive, il est cependant conseillé de faire attention à une certaine qualité. Cela peut avoir un effet positif décisif sur le confort de conduite, la haute qualitéLes pièces de vélo offrent la sécurité et sont souvent moins sujettes à l’usure. Cela a généralement un prix. Ceux qui ne veulent pas puiser dans leurs poches mais ne veulent pas renoncer à une certaine qualité peuvent partir à la chasse aux bonnes affaires dans le secteur des biens d’occasion. Pour que cette entreprise ne se transforme pas en boomerang en termes de coûts, il y a quelques éléments à considérer.

Vous devez faire attention à cela lors de l’achat d’un vélo d’occasion

  1. Avant de commencer à évaluer les composants individuels, vous devez d’abord vous assurer que le vélo n’a pas été volé. En particulier, vous devriez au moins vous méfier des offres apparemment extraordinairement bon marché. Il est préférable que le reçu vous soit montré ou remis. D’autres documents, tels que les contrôles réguliers et les travaux de maintenance dans un atelier spécialisé, contribuent également à la fiabilité et témoignent en même temps d’un certain niveau de soin et de qualité.
  2. En général, le vélo doit au mieux faire bonne impression générale. Si vous proposez à la vente votre vélo sale et négligé, vous ne l’avez probablement pas très bien traité auparavant. Bien sûr, ce n’est pas un problème de nettoyer le deux-roues vous-même, mais une conduite continue avec des particules de saleté favorise l’usure – même avec des composants apparemment de haute qualité.
  3. Tout d’abord, vérifiez le cadre du vélo en détail. C’est la structure de base du vélo et doit être en bon état. Le cadre du vélo ne doit pas avoir de bosses ou autre. Un peu de rouille n’est pas rare, mais vous devriez examiner de près les zones touchées. Vous pouvez facilement éliminer vous-même la rouille superficielle avec quelques astuces.
  4. Si la preuve d’achat, l’impression générale et le cadre sont en ordre, vous pouvez vous concentrer sur les composants individuels. Les composants suivants doivent être examinés dans tous les cas :
    – Vérifiez si les deux feux, avant et arrière, fonctionnent.
    – Quelle impression la chaîne de vélo fait-elle ? Est-il bien entretenu ou présente-t-il déjà des signes d’usure ?
    – Regardez de plus près les rayons, les pneus de vélo et le profil. Des fissures sont-elles visibles sur le flanc du pneu ? Dans cette position, vous devrez peut-être investir dans un nouveau caoutchouc. Un système qui en vaut généralement la peine et peut également se rentabiliser en termes de confort et de sécurité.
    – Jetez également un œil à tous les autres composants : garde-boue, éléments de suspension, câbles, etc. Vous ne contournerez probablement pas l’un ou l’autre remplacement lors de l’achat d’un vélo d’occasion. 
  5. Un dernier essai routier est absolument indispensable ! Même si le vélo est techniquement irréprochable, il doit aussi vous convenir et vous devez vous sentir à l’aise sur le trajet. Vous pouvez également profiter de l’occasion pour vérifier si les roues tournent bien. Il est préférable de passer toutes les vitesses une fois. Le changement de vitesse doit fonctionner en douceur et en douceur. Différents procédés de freinage brutal permettent de tirer des conclusions sur l’état de cet élément. En cas de doute, vous devriez regarder de plus près les plaquettes.

Conclusion – acheter un vélo d’occasion

Si vous voulez économiser de l’argent sans sacrifier une certaine qualité, vous avez tout intérêt à acheter un vélo d’occasion. Cependant, les bonnes affaires ne tombent pas du ciel ici non plus. Un bon vélo d’occasion a son prix. Un examen détaillé est recommandé afin de pouvoir évaluer les éventuels coûts de suivi. Si vous n’êtes pas sûr, il est préférable d’emmener une deuxième personne avec vous pour vous rendre visite : après tout, quatre yeux voient plus que deux.    

A lire en complément : Lune de miel aux États-Unis : 3 destinations à privilégier