Le Delhi Sikh Gurdwara Management Committee (DSGMC) a écrit dimanche au président Ram Nath Kovind et a demandé le retrait du prix Padma Shri décerné à l’acteur Kangana Ranaut pour « propagation de la haine communautaire » et ciblage d’une communauté particulière.

Dans le meme genre : Comment les médecins diagnostiquent et traitent la maladie causée par la cigarette électronique

Le DSGMC, dans la lettre, a déclaré: « Kangana Ranaut a suscité des controverses les unes après les autres et elle essaie une fois de plus de répandre la haine communautaire contre les agriculteurs protestataires, en particulier les sikhs ». le génocide sikh de 1984.

Kangana est sa récente publication sur les réseaux sociaux qui a félicité l’ancienne Première ministre Indira Gandhi, affirmant qu’elle avait pris des mesures décisives contre « Khalistanis ». Tout en affirmant que Gandhi avait causé des « souffrances » à la nation, Kangana Ranaut a déclaré qu’elle avait écrasé les « Khalistani » comme des moustiques au prix de sa vie.

A découvrir également : 10 films comiques à regarder sur HBO Max

Tout en mentionnant le message susmentionné, le DSGMC a également partagé un incident plus ancien où elle a appelé la mère d’un agriculteur qui manifestait à la frontière de Singhu et a déclaré que la vieille dame protestait pour seulement 100 Rs.

« Récemment, elle a insulté toute la nation, les grands combattants de la liberté (Bhagat Singh, Sukhdev, Rajguru, Chandrashekhar Azad etc.) en disant que l’Inde a obtenu la liberté par l’aumône », peut-on lire dans la lettre.

Hier, Manjinder Singh Sirsa avait également déposé une plainte auprès de la police contre Kangana Ranaut l’accusant de propos « haineux ». ()