La police bruxelloise a utilisé des gaz lacrymogènes contre les participants d’une manifestation contre les restrictions du COVID-19, qui ont répondu en commençant à construire des barricades, a rapporté dimanche un correspondant de Spoutnik.

Dans le meme genre : L'évolution de l'éducation physique en tant que médecine du futur

La manifestation autorisée a rassemblé environ 35 000 participants et a bloqué la circulation dans plusieurs rues et tunnels du centre-ville, a indiqué la police.

Les Belges protestent contre l’applicabilité progressive des certificats COVID-19, dont le gouvernement a fait une condition préalable pour accéder à une gamme d’espaces publics, y compris les restaurants, les cinémas et les gymnases.

A lire également : Une alimentation incorrecte et les maladies cardiovasculaires

Mercredi dernier, le gouvernement belge a renforcé les restrictions au milieu d’une quatrième vague de COVID-19. Les citoyens à partir de 10 ans ont reçu l’ordre de porter des masques faciaux dans tous les espaces publics, à l’exception des écoles. Les employeurs ont été invités à organiser le travail à distance au moins quatre jours par semaine. (/Spoutnik)