Récemment sorti pour Nintendo Switch, Dariusburst : Another Chronicle EX+ est un jeu qui a une histoire quelque peu déroutante. Il s’agit d’une version nationale de Dariusburst : Another Chronicle EX, sorti dans les arcades au Japon en 2011, basé sur Dariusburst, sorti sur Playstation Portable (PSP) en 2009.

Lire également : Les applications Google prennent en charge le mode de mise au point iOS 15 - Applications et logiciels - info

Le jeu est un « shoot ’em up » (shmup) de la série Darius, née dans les arcades en 1987 et qui, au fil des ans, a remporté des séquences sur des « machines d’arcade » et des consoles domestiques telles que Mega Drive, SNES, Sega Saturn et PlayStation.

La série est connue pour ses immenses ennemis sur le thème aquatique, tels que les poissons, les crustacés et les mollusques robotisés et armés jusqu’aux dents, pour la bande sonore captivante de la bande intérieure de Taito, la Zuntata, et pour ses immenses enceintes, qui utilisent plusieurs moniteurs côte à côte pour créer un immense terrain de jeu. Et pour le bien ou pour le mal, tout cela est présent dans Dariusburst : Another Chronicle EX+

A lire également : La Justice brésilienne garantit-elle l'accès au cannabidiol ?

Dans les Arcades, la série Darius est connue pour ses immenses armoires dotées d’écrans ultra-larges. Image : Siliconera

Il existe quatre modes de jeu. L’original possède 12 zones, nommées A à L, en difficulté facile, normale ou difficile. En mode EX d’origine, il existe 12 autres zones, nommées O à Z, dans les difficultés Expert, Extreme et Exceed. Ceux-ci suivent le gameplay classique de la série : vous gagnez une étape et à la fin de celle-ci, vous pouvez choisir l’une des deux autres pour suivre le chemin.

En mode Chronique, vous choisissez un « système étoile » et vous pouvez effectuer plusieurs missions pour le « libérer ». Ces missions ont des règles : dans certains équipements (navire) est fixé, sur d’autres il n’y a pas d’objets, il y en a des exclusifs pour 2 joueurs, etc. Enfin, il y a le mode Event, qui vous permet de jouer à des « événements spéciaux » disponibles dans l’arcade pendant une durée limitée.

Quel que soit le mode, l’expérience de jeu est la même : sur votre vaisseau spatial Silver Hawk, vous devez affronter des hordes d’ennemis robotisés et, à la fin de chaque phase, les gigantesques machines de guerre de l’Empire Belser. Plusieurs « modèles » Silver Hawk sont disponibles, y compris ceux de jeux précédents tels que G-Darius et Darius II, chacun possédant ses propres armes. Les commandes sont simples : un bouton pour tirer, un autre pour tirer une bombe ou une arme spéciale.

À certains moments, l’action de Dariusburst : Another Chronicle EX+ est assez frénétique. Image : Rafael Rigues/Olhar Digital

Darius n’est pas du tout un enfer de balle, mais à certains moments, la quantité d’ennemis et de tirs à l’écran devient effrayante. Ceux qui n’ont pas beaucoup d’intimité avec ce type de jeu peuvent opter pour un mode appelé « Infinite Ships », où le nombre de navires est illimité et vous êtes assuré d’atteindre la fin de la partie. Mais de cette façon, votre score ne sera pas calculé dans le classement mondial.

Malheureusement, le jeu manque le « caprice » ga des tonnes d’extras pour donner aux joueurs une « expérience ultime » avec un jeu.

Un exemple est l’interface déroutante : à certains moments, le message « Appuyez sur Démarrer » apparaît à l’écran. Vous appuyez sur le bouton + et… rien. C’est parce que les développeurs, contrairement à presque tous les autres jeux du Switch, ont décidé de cartographier le bouton Démarrer sur le bouton X. Au lieu de le placer au bon endroit, ils ont préféré placer un message en bas de l’écran indiquant « X:Start ».

Autre exemple de confusion : dans le menu des options, il y a un élément appelé « Sélection de l’armoire ». Vous y verrez des options telles que « Armoire : 0057 », « Armoire : 0058 », etc. À aucun moment le jeu n’explique à quoi ils servent et à quoi servent les « armoires ».

D’après ce que je comprends, cette option est liée au multijoueur : il s’agirait d’une tentative de reproduire l’expérience de jeu dans des armoires d’arcade, avec des commandes pouvant accueillir jusqu’à 4 joueurs. Mais en aucun jeu, j’ai pu trouver comment amener d’autres joueurs à rejoindre mon « poste de police ».

En savoir plus :

Il

n’y a pas non plus d’options telles que la décoration d’écran, les galeries d’art, les interviews de développeurs ou les filtres pour simuler l’image d’un moniteur d’arcade. Et voici l’autre grand péché du jeu : par défaut, il fonctionne en mode ultra-grand écran, avec l’image « pressée » au centre de l’écran et d’immenses bords noirs au-dessus et au-dessous.

Ceci est fait pour reproduire le rapport d’écran de l’arcade, qui utilise deux écrans larges de 32 pouces côte à côte. C’est quelque chose qui ne fonctionne pas très bien sur le commutateur, surtout en mode portable ou sur l’écran Switch Lite plus petit. Votre vaisseau, vos tirs ennemis, vos bonus… tout est trop petit.

Vous pouvez zoomer et remplir l’écran en appuyant sur ZL, mais avec cela, vous ne verrez qu’une partie de l’image, et il est impossible de réagir aux ennemis ou aux obstacles qui se trouvent en dehors de votre champ de vision. C’est comme si vous jouiez avec un morceau de carton couvrant la moitié de l’écran de votre moniteur.

Ci-dessus, Dariusburst : Un autre Chronicle EX+ exécuté en mode écran natif. Ci-dessous, avec « zoom » qui coupe malheureusement la moitié de l’image. Image : Rafael Rigues/Olhar Digital

Le plus gênant est que ce problème n’existe pas dans d’autres versions du jeu, telles que Dariusburst SP sur Android et iOS, en tenant compte du rapport d’écran d’un smartphone typique. Ou Dariusburst Chronicle Saviours, pour PC, PS4 et PSvita, qui ont au moins un mode « CS » avec des scènes adaptées à un seul écran.

Comme je l’ai dit, les soins supplémentaires manquaient à Dariusburst : Another Chronicle EX+. Les fans de la série, ou les jeux de navires en général, s’amuseront et trouveront beaucoup de défis. Mais je ne peux recommander le jeu que si vous êtes prêt à jouer sur un commutateur connecté au téléviseur. Ou si vous avez une loupe à portée de main.

Dariusburst : Another Chronicle EX+ est disponible en versions pour Nintendo Switch et PlayStation 4, les deux via téléchargement sur Nintendo ou par Inin Games.

Chaque mois, obtenez des objets exclusifs, des jeux gratuits,
un abonnement gratuit sur Twitch.TV et plus encore
avec votre abonnement Prime.
Cliquez ici pour obtenir un essai gratuit de 30 jours.