C’est tout un art d’accrocher correctement un tableau. On pourrait croire qu’il s’agit simplement d’enfoncer un clou dans le mur et d’être plus ou moins à l’aise avec un marteau. Cependant, si vous avez déjà été confronté au défi d’un mur blanc, vous savez qu’il y a beaucoup plus que cela.

Quand un tableau est-il mal placé ?

Les tableaux, comme les miroirs, sont des outils de décoration très puissants et utiles, car ils contribuent à renforcer le style décoratif et à valoriser l’ensemble. Tant qu’ils sont bien placés, bien sûr. Car, croyez-le ou non, un seul Tableau Lion mal placé peut générer un bruit visuel très désagréable qui neutralise notre décoration.

A voir aussi : Comment Un Sac À Matelas Peut Protéger Votre Matelas Pendant Un Déménagement ?

C’est pourquoi ces conseils sur la façon de bien accrocher vos tableaux sont si importants.

En décoration, nous disons toujours qu’il n’y a pas de règles absolues, car au final, de nombreuses décisions dépendent du goût de chacun. Cependant, il existe une série de modèles non écrits qui améliorent l’apparence des choses. Quelque chose comme des directives fondamentales et infaillibles.

Cela peut vous intéresser : Les différentes domaines d’intervention d’un couvreur

On peut dire qu’il existe trois grandes lignes directrices pour accrocher des tableaux :

1- Le tableau ne doit pas être plus proche du ciel que le meuble situé en dessous. S’il n’y a rien en dessous, il doit être à hauteur des yeux.

2- Sur un très grand mur, il ne doit pas y avoir qu’un seul tableau très petit ou l’inverse.

3- Bien sûr, et même si cela semble basique, il ne faut pas qu’il soit de travers.

Comment faites-vous pour qu’ils soient parfaitement suspendus ?

Les tableaux sont un complément et c’est pourquoi nous devons avoir une idée claire de la disposition des meubles principaux avant de commencer à les accrocher. Il est ensuite important d’évaluer l’espace dont nous disposons sur chaque mur et, sur cette base, de choisir la taille des tableaux.

Afin d’obtenir un résultat harmonieux et équilibré, il devrait être possible de tracer une ligne imaginaire à travers les tableaux au milieu. Si la composition est bien montée, à partir de cette ligne, tous les tableaux devraient être à une hauteur moyenne du sol.

Enfin, une décision importante : placer un seul tableau ou remplir le mur avec deux ou plus.

Si le tableau est seul

Les tableaux qui sont isolés gagnent immédiatement en importance et en pertinence dans un espace, il est donc important qu’ils soient centrés et en harmonie avec le reste de la décoration.

Si vous allez le placer sur un meuble (canapé, tête de lit, table de chevet…), essayez de laisser un espace de 15 à 25 cm entre l’extrémité du meuble et le tableau sans qu’il soit trop près du plafond. Lorsqu’un tableau, un miroir ou une composition est trop proche du plafond, on a l’impression qu’il flotte et la ligne naturelle de visualisation est complètement rompue.

Le tableau doit toujours être plus étroit que le meuble sur lequel il est posé. Aidez-vous de la règle des deux tiers. Si vous disposez d’un canapé de 3 mètres, la composition ou le tableau que vous posez dessus doit mesurer au moins 2 mètres. Il est alors conseillé de placer un tableau horizontal sur un canapé de deux sièges ou plus, car un tableau vertical entrerait en concurrence avec le canapé et aurait l’air disproportionné.